Question au gouvernement sur Stocamine

Publié le 14 novembre 2023, par Emmanuel Fernandes

Séance de questions au Gouvernement du 11 juillet 2023 Emmanuel Fernandes

Toutes nos actualités

Alors que le tribunal administratif nous a donné gain de cause en suspendant l’arrêté préfectoral autorisant les travaux d’enfouissement définitif, le ministre Béchu rechigne toujours à s’engager dans la voie du déstockage. L’excuse, répétée à qui veut l’entendre, selon laquelle cela mettrait en danger les mineurs dans un danger inconsidéré, est fallacieuse. Nous demandons à ce que le processus d’extraction n’implique pas de mineurs, mais des robots !

La technologie existe, la justice interdit l’enfouissement, il ne reste plus que la volonté et le courage politique de déstocker, courage qui semble manquer à Monsieur le ministre.

Articles similaires

StocaMine : Je révèle l’existence de 1643 tonnes de déchets dépassant de 3 fois les seuils légaux de toxicité et saisis la justice pour écocide

Assemblée
Les éléments caviardés l’ont été pour garantir les sources et la qualité de l’enquête Ce jeudi 25 avril, au titre de l’article 40 du code de procédure pénal, je dénonce auprès de la Procureure de la République de Strasbourg plusieurs infractions, à commencer par celle d’écocide prévue aux articles L231-1, L231-2 et L231-3 du Code […]
Lire la suite

Grand succès pour le meeting de l’Union Populaire à Strasbourg !

Toutes nos actualités
Avec Manon Aubry et la dream team des eurodéputé·es, on a fait vibrer les murs du Palais des Congrès ! En route pour le 9 juin, la tête haute, inébranlables ! La force de tout changer, c’est nous ! Retrouvez mon intervention au Palais de la Musique et des Congrès pour ouvrir ce grand meeting. […]
Lire la suite

Rencontre avec des soignants et visite de l’unité sanitaire mobile

Circonscription
Ce mardi, à l’invitation de la CFTC, j’ai visité l’unité sanitaire mobile avec mon collègue Damien Maudet, venu exprès pour l’occasion. Nous avons pu rencontrer des soignants, obligés de faire toujours plus avec moins. La situation aux HUS est alarmante alors que 400 lits ne sont pas ouverts par manque de personnel. Le recrutement de […]
Lire la suite