Projet de loi sur la fin de vie

Publié le 22 avril 2024, par Emmanuel Fernandes

Assemblée

Je siège, en tant que membre, dans la commission concernant le projet de loi sur la fin de vie. Si l’ouverture du droit à mourir dans la dignité est essentielle et que je me félicite de cette décision, je veillerai à ce que ce projet de loi devienne un vrai droit nouveau et universel. Comme pour l’IVG, tout humain doit avoir le droit de disposer de son propre corps et de mettre fin aux souffrance ultimes lorsque la mort approche.

Le texte actuel est malheureusement trop mou et connaît les mêmes limites que la loi Claeys-Leonetti actuelle, qui permet la sédation profonde en cas d’extrême nécessité, mais qui ne définit pas les notions de pronostic vital engagé à court ou moyen terme ou encore en conditionnant la fin de vie à une maladie incurable. Qu’en est-il des patients qui ne peuvent s’exprimer ? Des personnes qui souffrent le martyr, qui n’ont plus la force de se battre, mais qui ne peuvent partir dignement n’ayant pas de maladie incurable ?

On voit bien ici les limites de ce texte. Aussi, je proposerai une série d’amendements à ce projet de loi pour permettre l’extension de ce droit le plus largement possible. Macron a bien précisé qu’il ne souhaitait, à proprement parler, “ni un droit nouveau ni une liberté nouvelle, mais plutôt l’ouverture d’un chemin qui n’existait pas jusqu’alors et qui ouvre la possibilité de demander une aide à mourir sous certaines conditions strictes.”. Cela est trop restrictif, et je souhaite, comme le recommandait le rapport de la convention citoyenne sur la fin de vie, une ouverture beaucoup plus large et pour laquelle je vais me battre.

Articles similaires

StocaMine : Je révèle l’existence de 1643 tonnes de déchets dépassant de 3 fois les seuils légaux de toxicité et saisis la justice pour écocide

Assemblée
Les éléments caviardés l’ont été pour garantir les sources et la qualité de l’enquête Ce jeudi 25 avril, au titre de l’article 40 du code de procédure pénal, je dénonce auprès de la Procureure de la République de Strasbourg plusieurs infractions, à commencer par celle d’écocide prévue aux articles L231-1, L231-2 et L231-3 du Code […]
Lire la suite

Rencontre avec des soignants et visite de l’unité sanitaire mobile

Circonscription
Ce mardi, à l’invitation de la CFTC, j’ai visité l’unité sanitaire mobile avec mon collègue Damien Maudet, venu exprès pour l’occasion. Nous avons pu rencontrer des soignants, obligés de faire toujours plus avec moins. La situation aux HUS est alarmante alors que 400 lits ne sont pas ouverts par manque de personnel. Le recrutement de […]
Lire la suite

Une semaine de luttes à vos côtés

Circonscription
Je me suis rendu devant le rectorat de Strasbourg pour soutenir les enseignant·es et les élèves du lycée Jean Monnet. Ils luttent contre la fermeture d’une classe de 1ère générale et la logique de “déclassement” que subit leur lycée. L’émancipation des élèves requiert des moyens. Je demande à ce que cette discrimination territoriale cesse immédiatement […]
Lire la suite