Prise de parole pour dire non au SNU

Publié le 10 mai 2023, par Emmanuel Fernandes

Circonscription

Le groupe LFI-NUPES est opposé au SNU et demande sa suppression. Ce dispositif coûteux : le budget annuel est chiffré jusqu’à 2 milliards d’euros d’après un rapport du Sénat, et non pas 160 millions comme le dit la Secrétaire d’État Sarah El-Hairy. Ce dispositif est inutile : ce n’est pas à l’armée et aux militaires “d’éduquer” nos enfants, ce n’est pas non plus une garderie.

Le service militaire a été supprimé par Jacques Chirac pour une bonne raison : dans le monde moderne, ce n’est plus la quantité de troupes qui font la défense de sa nation, mais la qualité de son équipement et l’excellence de ses troupes. Il serait plus pertinent d’utiliser ces 2 milliards d’euros annuels dans l’éducation nationale, qui manque cruellement de moyens, ou dans la restructuration de notre armée su l’objectif est d’assurer la défense de notre pays. Retrouvez ma prise de parole sur le sujet en commission.

Articles similaires

StocaMine : Je révèle l’existence de 1643 tonnes de déchets dépassant de 3 fois les seuils légaux de toxicité et saisis la justice pour écocide

Assemblée
Les éléments caviardés l’ont été pour garantir les sources et la qualité de l’enquête Ce jeudi 25 avril, au titre de l’article 40 du code de procédure pénal, je dénonce auprès de la Procureure de la République de Strasbourg plusieurs infractions, à commencer par celle d’écocide prévue aux articles L231-1, L231-2 et L231-3 du Code […]
Lire la suite

Rencontre avec des soignants et visite de l’unité sanitaire mobile

Circonscription
Ce mardi, à l’invitation de la CFTC, j’ai visité l’unité sanitaire mobile avec mon collègue Damien Maudet, venu exprès pour l’occasion. Nous avons pu rencontrer des soignants, obligés de faire toujours plus avec moins. La situation aux HUS est alarmante alors que 400 lits ne sont pas ouverts par manque de personnel. Le recrutement de […]
Lire la suite

Projet de loi sur la fin de vie

Assemblée
Je siège, en tant que membre, dans la commission concernant le projet de loi sur la fin de vie. Si l’ouverture du droit à mourir dans la dignité est essentielle et que je me félicite de cette décision, je veillerai à ce que ce projet de loi devienne un vrai droit nouveau et universel. Comme […]
Lire la suite