Violences policières à Strasbourg : une situation inacceptable

Publié le 21 mars 2023, par Emmanuel Fernandes

Assemblée

COMMUNIQUE SUR LA NASSE INTOLERABLE DU 20 MARS A STRASBOURG

Hier soir, une nasse, technique d’encerclement de la police qui doit impérativement laisser une possibilité de sortie aux manifestants, a été mise en place par les forces de l’ordre dans la petite rue des Dentelles à Strasbourg. Toutefois, aucune possibilité de sortie n’était donnée aux manifestants, qui se sont donc retrouvés bloqués dans cette rue de deux mètres de large.

Comme si cela ne suffisait pas, les forces de l’ordre ont jugé de bon ton d’envoyer une quantité impressionnante de gaz lacrymogènes en EMPÊCHANT TOUTE SORTIE pendant 15 minutes. Des personnes ont suffoqué, certaines ont fait des malaises. Ces agissements sont FORMELLEMENT prohibés par le Conseil d’État.

Nous disposons de plusieurs dizaines de témoignages concordants, de photos et de vidéos qui prouvent l’illégalité de ces agissements.

Je somme donc Gerald Darmanin et la Préfète de la région Grand Est et du Bas-Rhin de faire toute la lumière sur ces événements, qui ont mis en danger des dizaines de personnes, qui par ailleurs, manifestaient pacifiquement !

Par ailleurs, j’ajoute que participer à une manifestation non déclarée est totalement légal, le droit de manifester étant un droit CONSTITUTIONNEL, réaffirmé par la Cour de Cassation le 14 juin 2022

Aucune disposition légale ou réglementaire n’incrimine le seul fait de participer à une manifestation non déclarée.

Enfin, j’ai déposé un signalement et toutes les pièces que j’ai en ma possession auprès du Procureur de la République, en vertu de l’article 40 du Code de procédure pénale, qui dispose :

« Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs. »

Je m’en remets désormais à la justice pour prendre les décisions qui s’imposent et faire toute la lumière sur cette affaire et les responsabilités de chacun.

Articles similaires

Rencontre avec des soignants et visite de l’unité sanitaire mobile

Circonscription
Ce mardi, à l’invitation de la CFTC, j’ai visité l’unité sanitaire mobile avec mon collègue Damien Maudet, venu exprès pour l’occasion. Nous avons pu rencontrer des soignants, obligés de faire toujours plus avec moins. La situation aux HUS est alarmante alors que 400 lits ne sont pas ouverts par manque de personnel. Le recrutement de […]
Lire la suite

Un nouveau week-end à votre rencontre en circonscription

Circonscription
J’étais présent à Strasbourg pour la commémoration du génocide des Tutsi, commis il y a 30 ans, d’avril à juillet 1994. Un million de victimes. Que jamais, ces massacres ne soient oubliés. L’humanité entière se souvient et doit se dresser contre les bourreaux génocidaires d’hier et d’aujourd’hui. Je me suis ensuite rendu le soir pour […]
Lire la suite

Une semaine de luttes à vos côtés

Circonscription
Je me suis rendu devant le rectorat de Strasbourg pour soutenir les enseignant·es et les élèves du lycée Jean Monnet. Ils luttent contre la fermeture d’une classe de 1ère générale et la logique de “déclassement” que subit leur lycée. L’émancipation des élèves requiert des moyens. Je demande à ce que cette discrimination territoriale cesse immédiatement […]
Lire la suite