RSA conditionné à du travail : quel est le sens de tout ça ?

Publié le 23 septembre 2023, par Emmanuel Fernandes

Assemblée

Le gouvernement veut faure passer la loi la plus anti-sociale de ces trente dernières années, une chose que même Sarkozy n’aurait pas osé faire : donner le RSA (minimum vital quand on n’as plus rien) en échange de 15 heures de travail. Mais dans ce cas, pourquoi ne pas donner directement un travail aux bénéficiaires du RSA ?

La réponse est simple : c’est impossible. Il y a en France 6 millions de demandeurs d’emplois, 2 millions de bénéficiaires du RSA et seulement 300 000 emplois disponibles. Il n’y a tout simplement PAS de travail pour tout le monde dans notre pays, et c’est sur cet axe qu’il faut impérativement et prioritairement travailler. Créer plus d’emplois, c’est permettre de sortir des millions de personnes de la précarité.

Car ne nous leurrons pas : vivre avec le RSA, c’est vivre avec 550€ par mois. Ce n’est pas une vie souhaitable ni enviable. Mais ce minimum reste un matelas essentiel à préserver pour éviter que les personnes en grande précarité ne sombre dans le dénuement total. Une personne sur deux en France ne mange pas à sa faim, en conditionnalisant le RSA, la situation va devenir mortifère.

Etant donné la quantité d’emplois disponibles en France, cela implique que nous allons retirer le RSA à plus d’un million et demi de nos concitoyens, tout ça pour faire des économies qui seront redistribuées aux grandes entreprises en exonérations de taxes. C’est une honte, et croire que cet argent supplémentaire sera utilisé pour créer de nouveaux emplois est un mirage : l’argent servira simplement à augmenter les marges des grandes entreprises qui finiront en dividendes, dans les poches déjà bien pleines des actionnaires.

Pire encore, nous allons jeter sur le marché de l’emploi de personnes qui travailleront pour 8€ nets de l’heure, soit moins que le SMIC actuel. Nous allons donc mettre en concurrence des personnes qui vivent avec le salaire minimum, qui est déjà insuffisant, avec des personnes qui vivront sous le seuil de pauvreté ! La précarisation du peuple est plus que jamais En Marche, nous nous opposons frontalement à cette folie !

Articles similaires

Contre le SNU, proposons une alternative crédible et utile

Assemblée
Retrouvez mon intervention en commission de la Défense concernant notre proposition de Conscription généralisée, pour remplacer le SNU. Ce dispositif, à la fois coûteux et inutile, doit être remplacé pour permettre à notre peuple de se saisir efficacement des enjeux de défense de notre pays.
Lire la suite

Rencontres de fin de semaine en circonscription

Circonscription
Comme à chaque fin de semaine, j’étais présent à Strasbourg pour rencontrer des habitants et des associations qui font du bien à notre territoire. J’ai eu cette fois le plaisir de revenir au Wagon Souk, tiers-lieu unique en son genre à Strasbourg ! Solidarité, créativité, art, culture, échanges et joie d’être ensemble : c’est un […]
Lire la suite

Darmanin : je révèle sa bourde XXL qui met en péril le travail de la police

Circonscription
Darmanin révèle une opération surprise anti-drogue dénommée “Place nette XXL” à Strasbourg, or elle n’aura lieu que le lendemain. Cette erreur de date est une bourde XXL qui permet aux narcotrafiquants de faire place nette pour échapper à l’opération et met en danger les policiers en charge de l’opération. On pourrait en rire si ça […]
Lire la suite